Articles

Affichage des articles du août, 2014

La Boule (Fort Boyard) se livre sur son cancer: "Je suis foutu!"

Image
Line Muller | Publié le  01 Août 2014 12h36

Atteint d'un cancer de l'oesophage, Yves Marchesseau se livre sur son combat.

En juin dernier, Olivier Minne annonçait le départ d'Yves Marchesseau, alias La Boule dans "Fort Boyard", pour des raisons de santé. Alors que l'émission bat son plein, le célèbre geôlier a décidé de confier son douloureux combat dans les colonnes de France Dimanche. 

"En novembre dernier, j'étais à table avec ma fille Stéphanie lorsque j'ai fait une attaque", explique-t-il. "J'ai été transporté en urgence à l'hôpital et c'est là qu'avec un scanner, on a dépisté mon cancer de l'oesophage. Depuis, je suis soigné. J'ai suivi quatre semaines de radio-chimiothérapie à Poitiers."

Voilà donc des mois que "La Boule" lutte contre cette terrible maladie dont les traitements ne sont pas sans conséquences. 

"J'ai perdu 20 kilos. (...) On m'a découvert du diabète, j'ai des banda…

Diabète : une insuline à inhaler en vente dès 2015 aux Etats-Unis

Image
Sanofi et MannKind ont signé un accord  pour commercialiser Afrezza, une nouvelle insuline à inhaler d’action rapide pour le traitement des diabètes. Aux USA, elle pourrait être vendue dès 2015. « Afrezza vient s’ajouter à notre portefeuille de solutions pour le diabète qui est en pleine expansion. Elle occupe une place unique pour fournir aux patients une nouvelle option thérapeutique basée sur l’insuline afin de gérer leur diabète sans nécessiter de multiples injections quotidiennes. » C'est la réaction du laboratoire français Sanofi après avoir signé avec le groupe pharmaceutique américain MannKind Corporation un accord de licence exclusive et mondiale pour le développement et la commercialisation d’Afrezza, une nouvelle poudre à insuline à inhaler d’action rapide pour le traitement des diabètes de types 1 et 2 chez les adultes.

Des taux d'insuline atteignant leur pic en 12-15 minEn détails, le communiqué de presse commun des deux groupes publié ce lundi indique que « Afrezz…

Diabète : 40% des américains diagnostiqués diabétiques type 2

Image
18/08/2014

Selon une étude publiée dans la revue Lancet Diabetes & Endocrinology, deux Américains sur cinq (environ 40 % de la population adulte) ont un risque de développer un diabète de type 2 au cours de leur vie.




Selon le Dr Lorraine de Women’s College Hospital and the University of Toronto, Canada , « pour l’instant, près de 10% des adultes sont diagnostiqués comme diabétiques aux États-Unis, ce qui représente la plus forte prévalence de tous les pays développés. Mais, ces chiffres ne sont que la partie immergée de l’iceberg ». Selon les estimations des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) qui ont été publiées dans la revue médicale britannique The Lancet, 40% de la population adulte américaine seraient concernés par le diabète de type 2. Toujours selon l’étude, les minorités ethniques comme les hommes et femmes hispaniques, et les femmes noires seraient plus vulnérables. Leur risque de développer le diabète de type 2 atteint les 50%. Cette étude des CDC s’est basé…

« Ne laisse pas le diabète ralentir ta vie » - Justin Lafrance

Image
Publié le 16 août 2014

Leo Gagnon

Un premier camp d'entraînement de Dstake à BrossardSANTÉ. « Le diabète ne devrait rien t'empêcher de vivre », laisse savoir Justin Lafrance aux enfants qui pourraient un jour recevoir un tel diagnostic.
Âgé de seulement 16 ans, ce jeune ontarien originaire de Castelman, près d'Ottawa, était de passage à Brossard, la semaine dernière, pour participer à un camp d'entraînement DSkate destiné aux jeunes diabétiques de type 1.
« Au début, c'est certain, on se sent différent des autres, c'est épeurant. Je ne connaissais personne dans cet état, mais mes parents et les infirmières m'ont beaucoup aidé en me disant que c'était tout à fait normal et que je pourrais continuer à vivre ma vie », a dit celui qui n'avait que 8 ans lorsqu'il a commencé à ressentir les symptômes de cette maladie. « Je me réveillais pendant la nuit, je buvais beaucoup et j'allais aux toilettes », a confié celui qui évolue aujourd'hui dans une…

La Cyclosportive contre le diabète est de retour

Image
Publié le 15 août 2014

Sara GAUTHIER


Quels sont les symptômes du diabète chez l'enfant ?

Image
Le taux d’enfants atteints de diabète a augmenté de manière significative ces dernières années, sans que les spécialistes ne puissent se l’expliquer. Parmi les populations à risque, les enfants de moins de cinq ans sont en forte augmentation et il arrive fréquemment que leur diabète soit dépisté tardivement en raison de la méconnaissance de cette maladie. Toutefois, une fois dépisté, le diabète peut-être traité de manière efficace



Qu’est ce que le diabète ? Le diabète est une maladie auto-immune qui peut se présenter sous différentes formes. Il peut être d’origine génétique (diabète MODY), d’origine mitochondrial ou se former par résistance extrême à l’insuline. Dans l’ensemble des cas présents, le corps détruit alors les cellules pancréatiques qui secrètent l’insuline. Le rôle de l’insuline étant de faire baisser le taux de glucose présent dans le corps, le corps est alors en état constant d’hyperglycémie. Quels en sont les symptômes ? À partir du moment où votre enfant est victime d…

Infirmier, sportif… et diabétique

Image
5 août 2014 | 

Jérôme Trublet est infirmier en médecine du travail à la RATP. Les actions de prévention, c’est son dada ! D’ailleurs, en tant que diabétique et grand sportif, il essaye de sensibiliser au maximum les individus en général, et les personnes diabétiques en particulier, à s’essayer au sport pour leur santé. DR « J’ai 40 ans et je suis diabétique depuis l’âge de 6 ans », témoigne Jérôme Trublet. Après avoir travaillé en milieu hospitalier pendant 5 ans, il décide, pour des raisons familiales, de démissionner et de s’orienter vers la médecine du travail. « La prévention et l’éducation correspondaient à mes souhaits de carrière », explique-t-il. Parallèlement à son travail, il consacre une grande partie de sa vie au sport. « Mon père courait beaucoup et dès mon plus jeune âge, on m’a mis des baskets aux pieds, raconte-t-il. J’ai eu une activité sportive un peu moindre lorsque j’étais adolescent, et depuis 10/15 ans, je pratique le sport de façon intensive. » Entre 6 à…

Le premier traitement du diabète devrait être une alimentation faible en glucides : 12 arguments

Image
le 2 août 2014

La première approche de traitement du diabète de type 2 devrait être une alimentation faible en glucides, préconisent les auteurs d'une étude publiée dans la revue Nutrition. Pour les personnes atteintes du type 1, cette alimentation devrait être adoptée en conjonction avec l'insuline. Les glucides, parfois appelés hydrates de carbone, sont l'un des trois principaux éléments macro-nutritifs qui fournissent l’énergie au corps. Les deux autres sont les graisses (lipides) et les protéines. Les glucides simples se trouvent dans toutes les formes de sucre et les fruits; les glucides complexes se trouvent dans les féculents tels que les céréales (riz, pain, pâtes, pâtisserie…), les pommes de terre et les légumes secs (légumineuses). Les céréales raffinées telles que la farine blanche et le riz blanc contiennent surtout des glucides et peu de fibres. Richard David Feinman du SUNY Downstate Medical Center à Birmingham et 25 collaborateurs ont réalisé une analyse de …

Diabète : les bienfaits du yaourt

La consommation régulière de yaourt et de produits laitiers à faible teneur en matière grasse agit de manière favorable sur le risque de diabète de type 2.

Cette étude réalisée par une équipe de l’université de Cambridge (Royaume-Uni) s’est étalée sur onze ans et a concerné près de quatre mille adultes. Leurs habitudes alimentaires ont été passées au crible, et ces données ont été croisées avec les cas de diabète de type 2 (DT2). Il s’avère donc que les produits laitiers – yaourt, fromage frais, fromage blanc – pauvres en matière grasse exercent un effet bénéfique sur le risque de développer la maladie.

Ceci est particulièrement vrai pour le yaourt : à condition d’en manger quatre à cinq portions par semaine (125 g chacune), le risque de DT2 est diminué de 28%. Ce bénéfice serait lié à sa teneur en calcium, en magnésium, en vitamine D, en vitamine K, ainsi qu’en probiotiques. Un dessert parfait et un en-cas idéal, donc.


AUTRES ARTICLES RÉCENTS Les habitudes alimentaires qui protègent vos…

Diabète et hypertension : une association lilloise propose des dépistages gratuits

Image
PUBLIÉ LE 01/08/2014




L’association de patients Notre cœur, nos artères était présente à la journée Vital sport, mercredi, au jardin des Dix-huit-ponts à Lille. Depuis 2006, elle propose au public des dépistages gratuits.

L’association Notre Cœur, nos artères permet aux personnes défavorisées de bénéficier d’un dépistage gratuit de l’hypertension ou du diabète et les accompagne tout au long de leur cheminement thérapeutique. Elle mène des opérations de sensibilisation dans les mairies, mais également sur des événements extérieurs. Le bien-être physique est également au programme avec de nombreuses activités.
https ://fr-fr.facebook.com/AssotiationsDePatientsBenevoles http://www.nordeclair.fr/info-locale/diabete-et-hypertension-une-asso-lilloise-propose-des-jna49b0n454430

Les boissons sucrées altèrent la mémoire des enfants

Image
Le Point.fr - Publié le 01/08/2014 à 13:47 - Modifié le 02/08/2014 à 19:42


Les boissons sucrées sont plus dangereuses qu'on ne le pensait ! Facteurs d'obésité et de diabète, elles abîment notre cerveau et perturbent notre mémoire.
Le rayon soda d'une supérette. © MAISANT Ludovic / hemis.fr / AFP
Par  Obésité, diabète, hypertension et augmentation des risques d'infarctus : la longue liste des études alertant sur les méfaits des sodas et autres boissons vient de s'allonger avec une nouvelle recherche. Des scientifiques de l'université de Californie du Sud viennent de mettre en évidence un lien délétère entre ces boissons et la mémoire.  "Nos résultats montrent que la consommation excessive de boissons sucrées avant l'âge adulte interfère avec la capacité de notre cerveau à fonctionner normalement et à se souvenir d'informations essentielles sur notre environnement", a expliqué récemment l'auteur référent de cette étude, le Dr Sc…

Les horaires de travail rotatifs accroissent le risque de diabète

Image
AGENCE QMI Publié le: jeudi 31 juillet 2014, 16H25 | Mise à jour: jeudi 31 juillet 2014, 16H38