Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

jeudi 24 novembre 2016

Le diabete en chiffre

  • Dans le monde
    • Le nombre des personnes atteintes de diabète est passé de 108 millions en 1980 à 422 millions en 2014.
    • L'OMS  prévoit 622 millions de diabétiques dans le monde d'ici 2040.
    • La prévalence mondiale du diabète1 chez les adultes de plus de 18 ans est passée de 4,7% en 1980 à 8,5% en 2014.
    • La prévalence du diabète a augmenté plus rapidement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire2.
    • Le diabète est une cause majeure de cécité, d’insuffisance rénale, d’accidents cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux et d’amputation des membres inférieurs2.
    • 1 personne meurt du diabète toutes les 6 secondes dans le monde, soit plus que le sida, la tuberculose et la malaria.
    • En 2012, on a estimé que 1,5 million de décès étaient directement dus au diabète et que 2,2 millions de décès supplémentaires devaient être attribués à l’hyperglycémie3, 2.
    • Près de la moitié des décès dus à l’hyperglycémie surviennent avant l’âge de 70 ans1.
    • L’OMS prévoit qu’en 2030, le diabète sera la septième cause de décès dans le monde4.
  • En France
    • la France compte 4 millions de personnes atteintes de diabète5.
    • 500 000 et 800 000 diabétiques s’ignorent .
    • 9 000 amputations d’un membre inférieur par an
    • 17 148 patients diabétiques ont subi un accident vasculaire cérébral imposant une hospitalisation  
    • Un régime alimentaire sain, l’activité physique, les médicaments, le dépistage régulier et le traitement des complications permettent de traiter le diabète et d’éviter ou de retarder les conséquences qu’il peut avoir2
Notes
  1. Définition des diabètes utilisée pour les estimations: glycémie à jeun ≥ 7,0 mmol/L (126 mg/dl) ou patient sous traitement.
  2. Rapport mondial sur le diabète Organisation mondiale de la Santé, Genève, 2016.
  3. L’hyperglycémie se définit comme une distribution de la teneur plasmatique en glucose à jeun dans une population plus élevée que la valeur théorique qui réduirait au maximum les risques pour la santé (d’après les études épidémiologiques). C’est un concept statistique, pas une catégorie clinique ou diagnostique.
  4. Projections of global mortality and burden of disease from 2002 to 2030. Mathers CD, Loncar D. PLoS Med, 2006, 3(11):e442.
  5. Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses