mercredi 29 octobre 2014

Maladies rénales. Franc succès du dépistage

Deux cent vingt-deux personnes ont défilé, jeudi, dans les locaux de la Polyclinique du Trégor, dans le cadre de la campagne de dépistage du diabète et de l'insuffisance rénale, qui s'est déroulée du 7 au 23 octobre dans toute la région. L'opération s'effectuait en quelques minutes. Il s'agissait d'un test urinaire complété d'une prise de tension et d'un entretien avec une infirmière. En fonction des résultats de ces tests, l'infirmière renvoyait, ou non, le patient vers son médecin traitant pour confirmer le diagnostic.

L'appel lancé dans la presse sur l'importance du dépistage précoce du diabète...
L'appel lancé dans la presse sur l'importance du dépistage précoce du diabète ou de l'insuffisance rénale, avant l'apparition de symptômes qui nécessitent le recours à des traitements très lourds, a été entendu.

 Une prise en charge précoce peut stopper la maladie

 Après avoir été sur le pont de 9h à plus de 17h, le directeur de la polyclinique, les cinq bénévoles de l'Association des insuffisants rénaux des Côtes-d'Armor (AIR22) et de l'Association départementale des diabétiques, ainsi que quatre membres du personnel soignant spécialement mobilisés pour l'opération, sont ravis du succès de cette journée. De plus en plus de citoyens sont conscients que personne n'est à l'abri de l'insuffisance rénale ou du diabète et qu'une prise en charge précoce et adaptée permet de stopper ou ralentir la progression de la maladie. « Les chiffres sont véritablement encourageants : 1.500 Costarmoricains se sont déplacés, cette année, pour faire ce bilan de santé anonyme et gratuit », a conclu le directeur de la polyclinique.



© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/lannion/maladies-renales-franc-succes-du-depistage-28-10-2014-10403092.php