mardi 30 septembre 2014

La Troisième “Rencontre diabète” a pris fin hier à Sétif

Pour une meilleure prise en charge des diabétiques

Par : Faouzi Senoussaoui


Selon Dr Rachid Malek, président du comité d’organisation, le congrès est une opportunité qui permet aux praticiens de différents rangs d’actualiser leurs connaissances pour une meilleure prise en charge des diabétiques.

Le service de médecine interne du CHU Saâdna-Abdennour, la faculté de médecine de l’université Ferhat-Abbas et la direction de la santé de la wilaya de Sétif, en partenariat avec les sociétés algériennes de médecine interne, de diabétologie, d’hypertension artérielle, de médecine vasculaire, de médecine générale et le bureau de l’OMS en Algérie, ont organisé pendant deux jours la 3e édition de la “Rencontre diabète”. La clôture des travaux de cette édition a eu lieu hier.
Pas moins de 600 médecins spécialistes et généralistes venus des 48 wilayas du pays ont participé à cette manifestation scientifique animée par d’éminents conférenciers.
Selon Dr Rachid Malek, président du comité d’organisation, le congrès est une opportunité qui permet aux praticiens de différents rangs d’actualiser leurs connaissances pour une meilleure prise en charge des diabétiques. “Il y a beaucoup de nouveautés dans le domaine de lutte contre le diabète. Le développement des nouvelles classes thérapeutiques du diabète de type 2 ainsi que le mécanisme du diabète de type 1 figurent parmi les priorités des conférenciers pour cette session de formation de continue. Ces nouveautés permettent de donner espoir aux malades”, nous dira notre interlocuteur.  Et d’ajouter : “Nous avons aussi prévu de faire le point sur les 50 ans d’évolution de cette maladie sournoise qui se propage à une vitesse vertigineuse, car on parle d’une prévalence de 10 à 12% qui touche les personnes âgées de plus de 30 ans.” De son côté, Dr Rezig Faouzi, vice-président du comité d’organisation, a indiqué que les études ont confirmé que les patients dont l’équilibre glycémique est bon font moins de complications, notamment quand ils s’occupent bien de leur poids, tension et lipides.
Le programme concocté par le comité scientifique a touché plusieurs aspects du traitement du diabète, notamment l’insuffisance cardiaque chez le diabétique de type 2, les complications cardiovasculaires, l’équilibre glycémique, la néphropathie diabétique en 2014, l’intérêt de la pratique quotidienne de la glycémie à jeun, les règles de base de la diététique et la douleur neuropathique chez le diabétique.
Plusieurs laboratoires spécialisés ont participé à cette rencontre nationale pour exposer de nouveaux produits, dont la compagnie Stelya qui a présenté une boisson pétillante avec un édulcorant naturel, à savoir la stévia, mise dernièrement sur le marché.

http://www.liberte-algerie.com/algerie-profonde/pour-une-meilleure-prise-en-charge-des-diabetiques-la-troisieme-rencontre-diabete-a-pris-fin-hier-a-setif-229168