vendredi 18 juillet 2014

En bref : vaccinera-t-on bientôt les foetus ?

Et aussi : La surfusion, un espoir pour faciliter les greffes d'organes ; Un traitement inattendu contre la pelade universelle ; S’aider du sommeil pour mieux apprendre une langue étrangère.

En bref : vaccinera-t-on bientôt les foetus ? ; L'apnée du sommeil favorise le diabète
Le fœtus disposerait déjà d'un système immunitaire actif.Les cellules spécifiques de la mémoire immunitaire sont les seules que la mère ne transmet pas à son enfant. Celui-ci, en revanche, a ses propres lymphocytes T qui pourraient aprendre à connaître des pathogènes avant la naissance. © Institut Pasteur

Dans le ventre de sa mère, le fœtus est protégé. Pour mieux le préparer à affronter le monde extérieur, des chercheurs espèrent mettre au point un vaccin v in utero. Pour ce faire, ils envisagent d’utiliser le propre réservoir de lymphocytes T du fœtus. Or, « jusqu’ici, on était persuadé que les lymphocytes T du fœtus restaient en veille si aucune pathologie infectieuse ne survenait pendant la grossesse », expliquent les auteurs d’une étude française (Inserm, institut Pasteur et AP-HP) publiée dans la revue Science Translational Medicine. Lesquels viennent de prouver… le contraire.
Dans le ventre de sa mère, « le fœtus serait en fait capable de développer sa propre immunité, de type inflammatoire ». Signe que « malgré l’absence de pathogène dans l’environnement stérile, le fœtus développe sa propre mémoire immunitaire ». L’idée serait donc de profiter du potentiel des lymphocytes T pour vacciner in utero.
À l’avenir, les chercheurs espèrent pouvoir administrer des vaccins à la femme enceinte pour stimuler les défenses de l’enfant à naître. « Mettre en place une mémoire vaccinale anténatale propre au nourrisson permettrait d’augmenter son immunité au cours des premiers mois de vie », concluent-ils. Et donc d’anticiper les vaccins prévus dans les premiers mois de vie de l’enfant pour renforcer sa résistance contre les maladies infectieuses du nourrisson.

http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-bref-vaccinera-t-on-bientot-foetus-54280/