jeudi 17 juillet 2014

Diabète : bientôt moins de piqûres d'insuline ?



Avec la prolifération des maladies ainsi que leurs formes différentes, la Science ne peut qu'évoluer avec. Partant de là, une révolution est en cours pour soulager les patients diabétiques : l'invention du premier pancréas bio-artificiel leur permettrait d'éviter un maximum les injections d'insuline.

La technologie au service des malades

Bonne nouvelle pour les diabétiques : le premier pancréas bio-artificiela été inventé et, il sera testé chez l'homme d'ici 2 ans au Royaume-Uni et en France. Mis au point par une équipe française du Centre de transfert de technologie du Mans (CTTM) et du Centre européen d'étude du diabète (CEED) à Strasbourg, ce disque en polymère sous la forme d'une poche, sera implanté dans l'abdomen du patient. 

Il faut savoir que cet appareil permettrait de laisser passer l'insuline et le glucose, contrairement aux molécules responsables d'un rejet des cellules étrangères.

Un traitement moins lourd

La poche implantée dans l'abdomen du diabétique insulino-dépendant pourrait rester en place entre 4 à 6 ans. Bien entendu, le but est defavoriser un traitement moins lourd. Ainsi, il permettrait au patient diabétique, de réduire les injections d'insuline (aujourd'hui inévitables).

Bien entendu, les professionnels de la santé et les chercheurs tiennent à souligner que, « les injections seront toujours nécessaires, mais à une bien moindre fréquence que celles d'insuline : les cellules pancréatiques devront être renouvelées tous les 6 à 12 mois ». Ce premier pancréas bio-artificiel représente donc un réel soulagement pour les diabétiques.