mardi 24 juin 2014

Nutrition : trois produits laitiers/jour réduit les risques de maladies cardiovasculaires

La présidente de la Société algérienne de nutrition (SAN), le Pr Malika Bouchenak, a mis en exergue, lundi à Alger, l'importance de la consommation d'un minimum de trois produits laitiers par jour, pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires et du diabète.
"Une alimentation équilibrée comprenant un minimum de trois produits laitiers par jour réduit considérablement la survenue de certaines pathologies, à l'instar des maladies cardiovasculaires, cérébrales et du diabète", a précisé le Pr Bouchenak, lors d'une table-ronde au sujet de "l'importance des produits laitiers dans une alimentation équilibrée".
Les produits riches en calcium sont le lait et dérivés (yaourt, fromage), certains légumes-feuilles et les fruits secs.
La spécialiste en nutrition a dans ce sens souligné l'intérêt d'introduire un produit laitier dans tous les repas pour un apport en calcium, en vitamine A et vitamine D.
Elle a expliqué que les produits laitiers étaient riches en calcium, nutriment indispensable dans la croissance, la fortification des os, notamment les dents et permet donc de prévenir les caries dentaires.
Le lait contient également de la vitamine D qui prévient le rachitisme chez les enfants, de la vitamine A pour une bonne acuité visuelle et des protéines.
L'intervenante a aussi noté que les produits laitiers jouent un rôle indispensable dans la prévention de maladies chroniques comme l'ostéoporose, la sarcopénie (perte de la masse musculaire) et le cancer colorectal.
La présidente de la SAN a, en outre, déploré le fait que les enfants et les adolescents optent, préférentiellement, pour les aliments sucrés plutôt que les produits laitiers, augmentant ainsi leurs chances de développer des maladies métaboliques (obésité, diabète, hypertension artérielle et problèmes cardiaques).
Elle a ainsi fait savoir, sur la base d'une enquête réalisée à Oran sur 100 enfants, que les produits préférés par les enfants et les adolescents sont les viennoiseries, gâteaux, biscuits et sodas, ajoutant que ces produits favorisent l'apparition du diabète de type 2.
Pour inculquer aux enfants les bonnes habitudes, la spécialiste a suggéré d'introduire dans les cursus éducatifs un programme nutritionnel, afin d'apprendre aux jeunes les groupes d'aliments, les équivalences nutritionnelles et le bon équilibre alimentaire.
Par ailleurs, le Pr Bouchenak a indiqué que, durant le mois de jeûne, il était impératif d'avoir une bonne hygiène de vie, à travers une alimentation équilibrée, comprenant des laitages, fibres, céréales, protéines, glucides et lipides.
Elle a préconisé de diminuer les apports en sucres rapides (gâteaux, friandises et sodas), graisses (fritures) et de les remplacer par des fruits et légumes.
L'association d'un équilibre alimentaire et d'une activité physique pour un mode de vie plus sain a aussi été recommandée par le Pr Bouchenak. 
http://www.radioalgerie.dz/news/fr/article/20140623/4191.html