mardi 24 juin 2014

GROSSESSE ET ANTIDÉPRESSEUR : CAUSE D’OBÉSITÉ ET DE DIABÈTE CHEZ L’ENFANT

Article daté du  par Mickael DELAUNAY

Les femmes qui prennent des antidépresseurs pendant leur grossesse pourraient prédisposer leur(s) enfant(s), sans le savoir, à des risques plus élevés d’obésité et de diabète de type 2.
Grossesse et antidépresseur : cause d'obésité et de diabète chez l'enfant
(Découverte d’une relation entre la grossesse, les antidépresseurs et l’obésité / le diabète chez l’enfant)
C’est ce que rapporte une étude (1) publiée le 21 Juin par l’université de McMaster. Une corrélation a été découverte entre la fluoxétine (2), un psychotrope utilisé comme antidépresseur, et l’obésité chez l’enfant. C’est une première car ce genre de corrélation n’avait jamais été découverte auparavant.

UN FACTEUR DE RISQUE SUPPLÉMENTAIRE

Alison Holloway, professeur qui a mené les recherches, précise que « l’obésité et le diabète de type 2 chez les enfants est à la hausse. L’argument selon lequel cette hausse est liée au mode de vie, aux aliments riches en calories et à une activité physique réduite est juste mais notre étude a constaté que l’utilisation d’antidépresseurs chez la femme enceinte peut également être un facteur contribuant à la l’obésité et l’épidémie de diabète».
C’est donc un facteur de risque supplémentaire pour l’enfant. Jusqu’à présent les antidépresseurs n’avaient pas été rattachés aux problèmes d’obésité. C’est donc la première fois qu’une telle démonstration a été faite.
L’étude ne suggère par pour autant que les femmes enceintes qui prennent des antidépresseurs devraient arrêter leur traitement, mais simplement qu’elles doivent désormais être conscientes qu’elles exposent leur(s) enfant(s) à des risques qui n’avaient auparavant jamais été identifiés.
Les chercheurs indiquent que « l’avantage de cette étude est qu’elle pourra aider à identifier les enfants qui pourraient nécessiter des interventions spécifiques pour prévenir l’obésité et le diabète de type 2 plus tard dans la vie ».

UNE CONSOMMATION IMPORTANT D’ANTIDÉPRESSEURS, Y COMPRIS EN FRANCE

Pourtant, l’étude précise que 20% des femmes enceintes, aux États-Unis, se voient prescrire des antidépresseurs pendant leur grossesse. Ce chiffre est de 7% au Canada.
La France, quant à elle, détenait il y a peu le record mondial en matière de consommation de psychotropes liés aux troubles dépressifs. En l’espace d’une vingtaine d’années, entre 1980 et 2001, le chiffre d’affaires de ces médicaments a été multiplié par 6,7 dans l’hexagone (3). Un chiffre conséquent. Il n’existe pas de statistiques publiques précises concernant le pourcentage de femmes enceintes qui consomment des antidépresseurs en France, mais l’on sait cependant que sur 1000 personnes, 50 « doses » sont consommés par jour en moyenne. Des chiffres qui proviennent d’une étude de l’OCDE intitulée « Panorama de la Santé 2013 ».
D’une manière générale, les femmes enceintes sont plus susceptibles d’être touchées par la dépression. Il est estimé qu’environ 1 femme enceinte sur 5 aurait des troubles dépressifs (mais sans pour autant consommer forcément des antidépresseurs).

LA POURSUITE DES RECHERCHES

A l’heure actuelle les scientifiques n’ont pas encore déterminé comment la fluoxétine pouvait agir chimiquement sur l’obésité, mais la corrélation a pourtant bien été démontrée. Pour cela un modèle animal a été utilisé, permettant de mettre en évidence une augmentation de la masse grasse présente dans le foie ainsi qu’une inflammation de ce foie. Des symptômes qui sont associés à l’obésité et au diabète de type 2 chez les enfants.
Les scientifiques précisent que « si nous pouvons comprendre comment l’antidépresseur provoque ces résultats métaboliques indésirables chez l’enfant alors nous pourrons concevoir des stratégies thérapeutiques pour prévenir ces effets tout en permettant aux femmes qui ont besoin de ces médicaments de continuer à être traitées tout en réduisant le risque potentiel pour la progéniture ».

SOURCES ET RÉFÉRENCES

AU SUJET DE L'AUTEUR DE L'ARTICLE

Mickaël DELAUNAY est le propriétaire de CalculerSonIMC. Il s'occupe de toute la gestion du site et publie régulièrement des articles en lien avec l'actualité récente de la Santé.

Cet article a été publié dans la catégorie Études.
http://www.calculersonimc.fr/articles/944-grossesse-antidepresseur-obesite-diabete-enfant