jeudi 22 mai 2014

Lancement d'une coopération Sud-Sud visant à améliorer la qualité des soins aux personnes atteintes de diabète

BRUXELLES, BELGIQUE--(Marketwired - May 21, 2014) - La Chine, le Zimbabwe et l'Équateur auront l'opportunité exclusive de reproduire et d'adapter un programme de soins visant les pathologies du pied diabétique, originellement mis au point à Alexandrie (Égypte) avec succès. Cette approche collaborative pour prodiguer des soins aux personnes atteintes de diabète est une initiative inédite de coopération Sud-Sud menée pour le compte de la Fédération Internationale du Diabète (FID). L'objectif de cette coopération Sud-Sud est de favoriser l'échange de bonnes pratiques en matière de recherche et de prévention entre pays à revenu faible et intermédiaire.
Conduite avec le soutien du programme BRIDGES de la FID, cette collaboration bénéficiera à trois centres répartis dans les pays sélectionnés :
- L'Hôpital de recherche endocrinienne et de diabétologie de Qingdao (Chine)
- L'Association du Zimbabwe contre le diabète (Zimbabwe Diabetes Association) d'Harare (Zimbabwe)
- Le Centre de soins ambulatoires « CAA Cotocollao » de la Pontificia Universidad Catolica del Ecuador, Quito (Équateur)
Préalablement au lancement de cette intervention, les équipes locales de ces centres ont reçu une formation par le biais d'ateliers animés par la FID et le professeur Samir Khalil, chercheur principal du projet initial en Égypte. Répartis sur quatre journées, ces ateliers visaient à renforcer les capacités d'intervention et à garantir le succès de sa mise en œuvre.
« Nous mettons en place des passerelles entre les communautés scientifiques et de recherche sur le diabète dans le monde entier grâce à une coopération unique Sud-Sud », a déclaré le professeur Linda Siminerio, présidente du comité exécutif du programme BRIDGES. « Avec plus de 80 % de personnes atteintes de diabète dans les pays à revenu faible et intermédiaire, le transfert de connaissances et d'expertise entre ces régions est déterminant pour lutter contre les épidémies de diabète et réduire les complications ».
« Après les résultats positifs obtenus en Égypte, nous nous réjouissons de partager notre projet de soins podologiques avec le reste du monde », a ajouté le professeur Samir Helmy Assaad Khalil. « En moins de deux ans, nous sommes parvenus à sensibiliser plus de 2 700 professionnels à travers l'Égypte. Presque toutes les universités disposent désormais d'une unité de valeur consacrée aux soins du pied diabétique dans leurs cursus de troisième cycle ».
À propos de la Fédération Internationale du Diabète (FID)
La Fédération Internationale du Diabète (FID) est un regroupement d'organisations rassemblant plus de 230 associations membres à travers plus de 170 pays et territoires. Elle représente les intérêts d'un nombre croissant de personnes atteintes de diabète et à risque. La Fédération dirige la communauté mondiale du diabète depuis 1950. www.idf.org
À propos du programme BRIDGES de la FID
BRIDGES est un programme de la Fédération Internationale du Diabète, soutenu par une subvention éducative de l'organisation Lilly Diabetis. BRIDGES se consacre à la recherche translationnelle et soutient 41 projets à travers 38 pays dans le domaine de la prévention primaire et secondaire du diabète. Pour tout complément d'information, rendez-vous sur le site www.idf.org/bridges

http://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Lancement-dune-cooperation-Sud-Sud-visant-a-ameliorer-la-qualite-des-soins-aux-personnes-atteintes--18473388/

© Marketwired 2014