mardi 24 décembre 2013

Une equipe de l'universite de Rouen fait un pas dans la comprehension du syndrome de Cushing

Date de publication de l'article : 16/12/2013 

Une équipe de chercheurs de l’Université de Rouen vient de publier un article sur le “syndrome de Cushing“ dans la prestigieuse revue médicale américaine “The New England Journal of Medicine“.
Ce syndrome se traduit par des symptômes très handicapants : obésité du visage et du tronc, diabète, risque d’ostéoporose… Il résulte d’un excès dans l’organisme d’une hormone, le cortisol, impliqué dans la régulation de nombreux métabolismes.
L’équipe du Pr Hervé Lefebvre travaille sur ce syndrome au CHU de Rouen (Service d’Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques) et dans l’Unité Inserm U982 au sein de l’Institut de Recherche et d’Innovation Biomédicale de l’Université de Rouen.
L’équipe a identifié un nouveau système de régulation intra-surrénalien impliqué dans l’hypersécrétion de cortisol, rapporte la publication.
Les retombées pratiques potentielles sont nombreuses pour les patients.
Les données récentes pourraient notamment conduire à la mise au point d’un test génétique et de nouveaux traitements capables de freiner le système de régulation hormonale.
Ces traitements pourraient ainsi constituer une alternative efficace à l’ablation chirurgicale des surrénales actuellement recommandée chez les patients atteints de cette maladie, indique-t-on à l’université de Rouen.

Source : ANI