lundi 1 juillet 2013

Diabète : comment restaurer la production d’insuline

 Les diabétiques de type 1 doivent s'injecter de l'insuline plusieurs fois par jour. Futuris/ Euronews
Les diabétiques de type 1 doivent s'injecter de l'insuline plusieurs fois par jour. Futuris/ Euronews
En 2009, les chercheurs de l’Institut de Biologie Valrose (Inserm/Université Nice Sophia Antipolis) sont parvenus, chez la souris,  à transformer des cellules α présentes dans le pancréas en cellules β productrices d’insuline Ils publient cette semaine dans la revue Developmental Cell, de nouveaux résultats qui décryptent ce processus de conversion et attestent que toutes les cellules β du pancréas peuvent être régénérées plusieurs fois.

Un ménage à trois dans le pancréas


Les diabétiques de type 1 doivent s’injecter plusieurs fois par jour de l’insuline, leur corps étant incapable d’en produire car leur pancréas ne contient plus de cellules β  (celles qui secrètent l’insuline). Les chercheurs tentent donc de trouver un moyen de relancer la production naturelle d’insuline chez les diabétiques de type 1. L’un de ces moyens est de transformer d’autres cellules du pancréas, les cellules α (qui produisent une hormone appelée glucagon) en cellules β.
Pax4. L’équipe de Patrick Collombat, principal auteur de l’étude, a réussi à déclencher cette transformation en activant un gène appelé Pax4 dans les cellules α. « C’est un master-gène qui contrôle plusieurs autres gènes et qui est capable d’annuler la programmation d’une cellule et de la transformer en une autre » explique-t-il. « Quand on l’active les cellules α se transforment en cellules β et d’autres cellules de canaux pancréatiques sont alors mobilisées pour former de nouvelles cellules α. C’est un véritable ménage à trois dans le pancréas ! »

Le diabète guérit plusieurs fois de suite chez des souris


En contrôlant ce processus, les chercheurs ont pu rétablir la population de cellules productrices d’insuline chez des souris qui avaient un diabète chimiquement induit. Plus fort encore : ils ont à nouveau détruit les cellules β de ces souris et réitérer l’opération avec succès. « En fait on a détruit et restauré quatre fois de suite les cellules β. Le diabète, ainsi induit chez la souris, peut être littéralement  soigné de multiples fois grâce au nouveau stock de cellules β productrices d’insuline fonctionnelles » souligne Patrick Collombat.
TRAITEMENT. Bien-sûr, l’idée est de pouvoir reproduire cette technique chez l’être humain. « Nous sommes optimistes et enthousiastes mais il faut se garder de donner de faux espoirs. Un traitement du diabète avec cette méthode n’est pas pour demain » tempère le chercheur. Pour le moment, les scientifiques sont passés à une nouvelle étape : chercher des molécules pharmacologiques capables d’induire la conversion des cellules α. 
Joël Ignasse, Sciences et Avenir, 28/06/2013
ciencesetavenir.nouvelobs.com/sante/20130628.OBS5831/diabete-comment-restaurer-la-production-d-insuline.html