Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

mardi 18 juin 2013

Manger trop de viande rouge favoriserait le diabète

De nouvelles études américaines, publiées dans le Journal of The American Medical Association, confirment le risque accru de diabète de type 2 pour les carnivores excessifs. Ce serait les matières grasses de la viande rouge qui favoriseraient le développement de cette maladie chronique.

Manger trop de viande rouge favoriserait le diabète

Votre consommation de burger et de steack tartare augmenterait votre risque de développer un diabète de type 2.
Contrairement à ce que l'on pense, ce n'est pas un excès de sucres qui peut provoquer le diabète, mais un excès de gras. Et dans la viande rouge, il y a plus de matières grasses que dans les autres viandes et le poisson.
Une étude épidémiologique, publiée dans le Journal of The American Medical Association, regroupant trois grandes cohortes américaines, a permis de confirmer le rôle diabétogène de la viande rouge.
Les auteurs de cette étude ont évalué tous les 4 ans le régime alimentaire sur 20 ans pour les deux premières études, et sur plus de 15 ans pour la troisième.
Ils totalisent ainsi 1.965.824 personnes-année de suivi aux cours desquels 7.540 diabètes de type 2 se sont déclarés.
Risque de diabète en augmentation de 48% 
Lorsque les individus augmentent leur consommation de viande rouge d'une demi-portion par rapport aux quatre années précédentes, le risque de développer un diabète au cours des quatre années suivantes augmente de 48%.
À l'inverse, ceux qui baissent leur consommation de viande rouge entre l'inclusion et le premier point de l'enquête à 4 ans ont un risque ultérieur de diabète diminué de 14%.
Pour le Pr André Grimaldi, diabétologue à l'hôpital La Pitié-Salpêtrière, il ne faut pas pour autant crier haro sur l'entrecôte persillée. "Tout est une question de bon sens et de mesure. Evidemment l'excès de matières grasses issues de la viande rouge peut favoriser le diabète, mais c'est aussi le cas de l'absence d'activité physique, du surpoids, de sodas...", explique-t-il.
"Pour réduire ces risques de diabète, il faut tout simplement éviter d'être sédentaire, équilibrer ses repas, ne pas grignoter en dehors, éviter les plats préparés où se cachent quantité de graisses... bref du bon sens."
Inutile donc de supprimer la viande rouge de votre menu, surtout si elle ne revient pas trop souvent dans votre assiette.

Source : Changes in Red Meat Consumption and Subsequent Risk of Type 2Diabetes MellitusJAMA Intern Med. 2013;():1-8. doi:10.1001/jamainternmed.2013.6633

En savoir plus
Sur Allodocteurs.fr :