jeudi 6 juin 2013

La Bourgogne compte des milliers de diabétiques qui s'ignorent

L'Association française des diabétiques organise une semaine de prévention contre le diabète du lundi 3 au dimanche 9 juin 2013. Des "tests de dépistage" sont proposés au public dans les 4 départements bourguignons et sur interne

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne
Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang. Il existe deux types de diabète :
  • le diabète de type 1 qui touche 10 % des diabétiques : ceux-ci sont obligés de prendre de l'insuline pour assurer leur survie.
  • le diabète de type 2, qui représente plus de 90% des cas de diabète. Il ne cesse de se développer, en raison notamment du nombre croissant de personnes obèses ou en surpoids.

    Le diabète de type 2 peut passer inaperçu pendant des années. On compte en moyenne 5 à 10 ans entre l'apparition des premières hyperglycémies et le diagnostic. 
    Ces diagnostics tardifs engendrent des complications parfois dramatiques. Le diabète est la 1re  cause de cécité avant 65 ans, la 1re  cause d'amputation hors accident et la 2e  cause de maladies  cardiovasculaires. Chaque année, 30 000 décès lui sont imputables.

Pendant toute cette semaine de mobilisation, l'Association française des diabétiques va proposer au public un "test de dépistage" : il consiste en un questionnaire qui permet à chacun d'évaluer ses risques de développer un diabète de type 2. Ce test peut être fait en ligne sur le site internet www.contrelediabete.fr . Il est aussi proposé par les bénévoles des associations locales de l’AFD et dans certaines pharmacies.

Consultez le programme des actions de dépistage et de sensibilisation en Bourgogne du lundi 3 au dimanche 9 juin 2013

Mardi 4 juin, une information sur le test de dépistage était proposée à Dijon, l'AFD tenait un stand au marché des Halles :
L'AFD s'est installée au coeur du marché des Halles de Dijon pour leur action de prévention © FTV
© FTV L'AFD s'est installée au coeur du marché des Halles de Dijon pour leur action de prévention