Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

mercredi 12 juin 2013

Ischémie myocardique silencieuse

Définition

L'ischémie myocardique silencieuse, appelée infarctus du myocarde silencieux dans les formes plus graves, est une pathologie cardiaque qui engendre une souffrance des cellules myocardiques (cellules ducoeur) consécutive à une interruption partielle ou totale de la circulation d'une artère nourricière du coeur, sans que la personne atteinte ne ressente ni gêne, ni douleur, ni tout autre symptôme. Elle traduit souvent une défaillance dans la propagation de l'influx nerveux permettant de ressentir la douleur, c'est-à-dire uneneuropathie, ou l'augmentation du seuil de perception de la douleur. Les dangers de cette affection sont bien entendu liés à son caractère asymptomatique : le malade ne se rend pas compte qu'il est atteint alors qu'une partie de ses cellules myocardiques meurent. On rencontre souvent cette pathologie chez les personnes diabétiques, chez qui une des complications de l'évolution de ce diabète, la neuropathie, détruit une partie de certains nerfs, d'où une diminution voire une absence totale de la sensation de douleur dans la zone innervée par ces nerfs : dans ce cas, ce sont les nerfs cardiaques. 

Symptômes

La maladie est par définition asymptomatique. C'est pour cela qu'elle est décrite comme silencieuse. Mais si les symptômes sont absents, la maladie, quant à elle, évolue. Elle peut entraîner un infarctus du myocarde (nécrose rapide des cellules cardiaques). 

Diagnostic

Le diagnostic est posé suite à l'observation de l'électrocardiogramme (enregistrement de l'activité électrique du coeur) lors d'examens spécifiques :
  • un électrocardiogramme, ou ECG ;
  • un ECG d'effort : enregistrement de l'activité cardiaque au cours d'un effort physique, classiquement sur tapis roulant ou bicyclette ;
  • un enregistrement Holter-ECG (enregistrement effectué sur 24 à 48 heures) ;
  • une scintigraphie myocardique d'effort qui pourra visualiser les zones où des cellules sont lésées ;
  • une échographie de stress, qui compare l'activité cardiaque au repos et à l'effort.

Il est recommandé de pratiquer un de ces examens chez certains types de personnes, notamment les diabétiques d'un certain âge ou ceux malades depuis de nombreuses années, et porteurs d'autres facteurs de risques cardio-vasculaires comme l'hypertension, un excès de cholestérol, le tabac, l'obésité... 

Traitement

Le traitement va s'appuyer sur les mêmes modalités que celui de l'ischémie myocardique classique, et dépendra des résultats de ces examens. Si ce n'est pas déjà fait, car déjà préconisé dans le diabète, le tabac doit être stoppé, le régime diététique bien équilibré, les autres pathologies cardio-vasculaires comme l'excès de cholestérol ou l'hypertension traitées... Le traitement fait généralement appel à une prise en charge chirurgicale pour revasculariser la zone lésée du coeur, avec parfois la pose de stent. En outre, un traitement médicamenteux adapté sera prescrit dans les suites. Un suivi régulier est ensuite nécessaire.
http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/15264-ischemie-myocardique-silencieuse