jeudi 6 juin 2013

Diabète : vers un traitement à base de nanotechnologies

INSULINE - Des scientifiques américains sont sur la piste d'un nouveau traitement prometteur par insuline qui se délivrerait automatiquement dans l'organisme. Une prouesse biologique qui pourrait améliorer considérablement la qualité de vie de millions de diabétiques.

diabète
Des chercheurs américains ont créé une insuline qui se délivre dans l'organisme grâce à des enzymes.Photo : Sipa
Passer de plusieurs injections d'insuline quotidiennes en une seule par semaine. Une piste prometteuse sur laquelle travaillent des chercheurs de l'université de Caroline du Nord et du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Ces derniers ont expérimenté avec succès une nouvelle manière d'administrer cette hormone indispensable aux diabétiques de type 1, également appelé diabète insulino-dépendant.

Cette nouvelle stratégie thérapeutique, uniquement testée sur des animaux à ce jour, consiste à "emprisonner" l'insuline dans un réseau de molécules biologiques. Une fois ces molécules administrées, elles sont programmées pour libérer l'hormone dans le sang en cas de variations de la glycémie : quand le taux de glucose augmente, l'insuline est délivrée automatiquement. 
Imiter le pancréas

En temps normal, un diabétique de type 1 doit constamment mesurer son taux de glucose dans le sang car son pancréas est incapable de sécréter de l'insuline. Ce nouveau procédé serait donc l'équivalent de cette action naturelle. Les essais ont montré qu'une seule injection avait permis à des souris diabétiques de bénéficier d'une glycémie normale pendant au moins une semaine.

Jusqu'ici, aucun travail scientifique n'avait pu permettre d'élaborer un tel support capable de libérer automatiquement et de façon continue de l'insuline. Les scientifiques espèrent maintenant pouvoir passer prochainement à des tests humains car à terme, le procédé pourrait véritablement révolutionner la vie de millions de diabétiques.