Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

mercredi 12 juin 2013

50% de cas de diabète non diagnostiqués en Algérie

le 11.06.13 | 12h00 | mis à jour le 11.06.13 | 13h02

La fédération internationale du diabète estime les cas non diagnostiqués du diabète  à 50% en Algérie et à 86% en Tunisie.Ces chiffres ont été annoncés lors du 6éme  forum sur la qualité des soins dans la prise en charge des diabétiques ouvert  lundi à Rome en Italie.

Le diabète est plus répandu dans les zones urbaines des pays de  la région Afrique du Nord et Moyen Orient (MENA) que dans zones rurales. Pour ne citer que le Maghreb  et à titre d'exemple ,le diabète touche en Algérie 15,3% et en Tunisie touche  9,4 % chez les hommes et 11,7 % chez les femmes dans les zones urbaines.
Parmi les causes de cette maladie, les représentants de la fédération  ont souligné l'extension démographique dans la région MENA qui passera de 350  millions d'habitants actuellement à 533 à l'orée 2030. La prévalence de cette maladie dans la région est appelée à augmenter  pour dépasser 72 millions d'ici 2030. Cela entrainera selon la fédération une forte augmentation de cette maladie entraînant des coûts de santé élevés pour la région.       
Par ailleurs ,on dénombre 36 millions de cas  de diabète dans les régions : Moyen Orient et Afrique du Nord.La FID prévoit une forte augmentation de cette maladie dans la région  entraînant des coûts de santé élevés. 
Lors du forum ,les intervenants ont insisté sur l'obésité comme facteur aggravant.Il reste que les pays du Golf sont les plus touchés par cette maladie à cause des mutations dans le mode de vie.
Pour faire face à cette affection qui sévit dans les pays de la région,  la FID affirme la détermination de ses responsables à différents niveaux de  lutter pour réduire les taux d'affection.          
 Rappelons que le nombre d'algériens atteints de cette maladie  avait atteint 3 millions de cas  soit 10% de la population en 2011. Les campagnes de dépistage en Algérie ainsi que les journées de sensiblisation se sont multiplié ces dernières années et  ont permis de déceler de nombreux  diabétiques qui s'ignorent.
El Watan avec APS