Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

dimanche 12 mai 2013

Lutte contre le diabète : Ouverture d’un CPAD à l’hôpital d’Anyama

Abidjan, Le centre de prise en charge ambulatoire du diabète (CPAD) de l’hôpital général d’Anyama (banlieue nord d’Abidjan) a ouvert officiellement ses portes, lundi, à l’occasion du lancement de la 3ème édition de la campagne de sensibilisation et de dépistage gratuit de la maladie à l’initiative de l’Association obésité diabète de Côte d’Ivoire (AODCI).

En présence du directeur départemental de la Santé d’Anyama, le président de l’AODCI, Dr Jacko Abodo, a insisté sur l'ampleur de la maladie plus précisément en Côte d’Ivoire où selon les statistiques de l’OMS, le taux de prévalence se situe entre 4 et 10%.

"Le diabète est souvent découvert à l’occasion des complications aiguës ou chroniques telles le coma acido-cétonique et le pied diabétique", a-t-il souligné, relevant l’urgence de la décentralisation de la prise en charge, "pour réduire les complications de la maladie".

Le directeur départemental de la Santé, Dr Koffi Jean Claude, a exprimé, au nom de la population d’Anyama, sa gratitude à l’AODCI et à ses responsables d’avoir pensé à installer un centre de dépistage, ce qui permettra, a-t-il ajouté, d’éviter les difficiles déplacements des personnes souffrant de cette maladie chronique, appelant à la population banlieusarde à fréquenter ce centre, surtout pendant la campagne qui dure jusqu’à vendredi.

La campagne de sensibilisation et de dépistage du diabète s’étend aux 10 micro-cliniques et 40 centres de prise en charge ambulatoire du diabète installés en majorité dans les hôpitaux généraux de 10 régions du pays.

Cette 3ème campagne nationale de dépistage gratuit de l’AODCI bénéficie du soutien du Lions Club et du Programme national de lutte contre les maladies métaboliques, représentés respectivement par Mme Enokou et le Dr Valéry Adouéni.

Créée en septembre 2009, l’Association obésité et diabète de Côte d’Ivoire a procédé au dépistage de 40.000 personnes lors des deux précédentes campagnes, dans le cadre de son projet "Amélioration des soins aux diabétiques", d’un coût de 130 millions de FCFA, financé par la Fondation mondiale du diabète (FMD), rappelle-t-on.

(AIP)

http://news.abidjan.net/h/458999.html