Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

jeudi 23 mai 2013

Des risques accrus de diabète gestationnel et d’obésité chez les filles de futures mamans fumeuses .



Les chercheurs de l’Université de Suède et du U.S National Institute of Health ont étudié le lien entre diabète gestationnel, obésité et tabagisme en cours de grossesse. Le résultat de l'étude publié par la revue Diabetologia et relayé lundi par Medical Daily, est alertant : fumer augmenterait les risques d'obésité et de diabète gestationnel chez les filles à naître.


Fumer pendant la grossesse est fortement déconseillé, et le résultat de l'étude commentée lundi par Medical Daily est là pour nous le rappeler. Les chercheurs de l’Université de Suède et du U.S National Institute of Health ont établi un lien direct entre d'une part l’augmentation du risque d’obésité et de diabète gestationnel et  d'autre part, le tabagisme au cours de la grossesse

Les chercheurs ont analysé les données fournies par 80 000 grossesses. Les femmes interrogées ont été divisées en trois groupes : les femmes enceintes dont les mères étaient non-fumeuses, celles dont les mères fumaient modérément et enfin celles dont les mères étaient de grosses fumeuses.
Deux fois plus de risques pour les femmes lourdement exposées à la nicotine

Les recherches ont alors montré que les femmes ayant été modérément exposées à la cigarette par leur mère avaient 36% de risques de plus d’être obèses que celles qui n’ont pas été exposées, contre 58% pour celles qui ont été lourdement exposées pendant la grossesse de leur mère.

Autre conclusion de l'étude : les femmes dont les mères ont fumé modérément pendant la grossesse connaissent un risque de diabète gestationnel 62% plus élevé que la normale. Etrangement, les femmes dont les mères ont beaucoup fumé pendant la grossesse connaissent un risque moins élevé de 52%.
Les causes de ce lien restent peu claires. Des études précédentes avaient montré que l'exposition à la nicotine pouvait provoquer la déficience du pancréas en insuline et augmenter la présence de cellules graisseuses, ce qui encouragerait donc le diabète et l'obésité. 

Les chercheurs reconnaissent que certains facteurs n’ont pas pu être pris en compte, tel que l’éducation ou encore les habitudes de santé et alimentaires des sujets. Mais ils estiment tout de même que le lien est suffisamment établi pour justifier de nouvelles études plus poussées sur le sujet.


Par
  • MagicMaman


Pour en savoir plus : Des risques accrus de diabète gestationnel et d’obésité chez les filles de futures mamans fumeuses - Magicmaman.com