vendredi 15 mars 2013

DIABÈTE : Maurice n’est plus dans le Top 10



ARTICLE PARU DANS LE MAURICIEN | 

Les îles Kiribati du Pacifique et des pays du Moyen-Orient ont les taux les plus forts de la maladie dans le monde


L’île Maurice ne figure plus dans le Top 10 des pays ayant les taux les plus élevés de diabète. L’incidence du diabète dans le pays est en effet de 15,53 %, indique l’International Diabetes Federation Atlas de 2012. Ce taux est inférieur à ceux des pays du Moyen-Orient et d’îles du Pacifique.
Selon le classement de l’International Diabetes Federation (IDF), c’est les îles Kiribati dans l’océan Pacifique qui détiennent le record mondial du diabète avec un taux de 25,7 % de diabétiques dans la population âgée de 20 à 75 ans. Dans le Top 10 des pays ayant le plus grand nombre de personnes touchées par cette maladie figurent les Émirats arabes unis (19, 2 %) et les Tuvalu (19,5 %). Le Qatar, le Barhein et l’Arabie saoudite ont une incidence de diabète de plus de 20 %.
Selon une étude menée en 2009 par le Baker IDI Heart and Diabetes Institute de Melbourne (Australie) chez des Mauriciens âgés de 25 à 74 ans, 174 000 personnes sont diabétiques. Selon l’enquête ethnique, 25,1 % des hindous et 14,4 % des Mauriciens d’origine chinoise sont touchés. L’étude montre aussi que 22,6 % des créoles et 22,4 % des musulmans sont diabétiques.
La composition ethnique locale d’origine sud asiatique, chinoise et africaine fournit aux chercheurs un échantillonnage représentatif pour des études mondiales sur le diabète de type de type 2 qui concerne 99 % des diabétiques mauriciens, selon le ministère de la Santé. Le Baker IDI Heart and Diabetes Institute a entrepris une surveillance des diabétiques mauriciens qui lui permettra d’obtenir des données génétiques sur les complications liées à cette maladie, dont un cas sur deux n’est pas diagnostiqué. L’incidence élevée du diabète, selon l’institut australien, est associée à un facteur génétique chez les Indo-Mauriciens et à un développement économique rapide dans les années 80.
Selon le National Service Framework for Diabetes (NSFD) du ministère de la Santé, 90 % des patients subissant des interventions cardiaques sont des diabétiques. 300 à 400 patients traités au Cardiac Centre de Pamplemousses sont diabétiques. 60 % à 65 % des diabétiques ont à subir des dialyses suite à une insuffisance rénale terminale.
http://www.lemauricien.com/article/diabete-maurice-n-plus-top-10