Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

vendredi 8 mars 2013

Diabète : explosion des dépenses aux Etats-Unis


Selon l’American Diabetes Association, les dépenses liées aux malades diabétiques représentaient un montant colossal de 245 milliards de dollars lors de l’année 2012. Une somme qui démontre une fois de plus la gravité de ce problème outre-Atlantique.


Ce rapport de l’ADA est une mise à jour de celui déjà effectué en 2007, qui examinait les coûts directs et indirects relatifs au traitement des patients diabétiques aux Etats-Unis. Les conclusions seront publiées dans le numéro d’avril de la revue spécialisée Diabetes Care.

Explosion des dépenses

Selon ce document de travail, environ 22 millions de personnes – soit 7% de la population américaine – étaient touchées par le diabète en 2012, soit 5 millions de plus qu’en 2007.
Sur les 245 milliards de dollars alloués à ce problème sanitaire, 176 milliards étaient des coûts directement liés à cette maladie (frais hospitaliers, urgences, médicaments, etc.) tandis que 69 milliards représentaient les conséquences économiques de cette condition (absentéisme, déficit de productivité, mortalité précoce). Le montant total constitue une hausse de 41% des coûts en seulement 5 ans.
Le rapport précise également que le coût des dépenses de santé par an et par habitant est de 13 744 dollars pour les patients diabétiques, contre 5853 dollars pour les autres, soit un écart de pratiquement 8000 dollars.
Selon le docteur Ratner, responsable scientifique de l’ADA, c’est le développement de la prévalence du diabètequi est la principale explication de cette explosion des dépenses.
Susan Collinssénatrice républicaine du Maine, souligne elle qu’un tiers des Américains de plus de 65 ans sont diabétiques de type 2 et la moitié d’entre eux présente un risque de santé important. Au final, conclut-elle, 30% des dépenses de Medicare (l’assurance maladie américaine) sont allouées aux patients victimes du diabète.

Le rôle de l'obésité

A titre de comparaison, ce montant de 245 milliards de dollars correspond au Produit Intérieur Brut (c’est-à-dire la richesse d’un pays) du Portugal ou bien encore du Chili.
Par ailleurs, une autre étude publiée par l’American Journal of Clinical Nutrition note que 35% des habitants des Etats-Unis sont considérés comme obèses, contre 27% en 1999. Dans la majorité des cas de diabète de type 2, c’est l’obésité qui est responsable. En effet, l’accumulation de tissu adipeux dans l’abdomen provoque la libération d’une grande quantité d’acides gras libres, qui, une fois dirigés vers le foie, stimulent la création de glucose.


Illustration  : Carte représentant l'incidence du diabète aux Etats-Unis. En rouge figurent les comtés où plus de 11,2% de la population est atteinte de diabète. Source : CDC/National Diabetes Surveillance System.