Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

jeudi 7 mars 2013

Diabète de type 2 : un lien avec certains pesticides ?

ne étude menée sur 386 Espagnols révèle que ceux qui contiennent dans leur graisse les taux les plus élevés de certainspesticides organochlorés ou des PCB ont quatre fois plus de risque de développer un diabète de type 2. De nouveaux indices pour expliquer l’élévation de l’incidence de la maladie constatée ces dernières décennies ?
  • Tout savoir sur le diabète grâce à notre dossier complet 
Depuis la fin du XXe siècle, le monde est en proie à une épidémie d’obésité. Alors qu’on discute toujours pour savoir qui de la malbouffe ou de la sédentarité est le principal responsable, ce trouble métabolique est associé à d’autres pathologies comme les maladies cardiovasculaires ou le diabète de type 2.
Dans ce dernier cas, on ignore bien souvent les raisons qui poussent l’organisme à devenir beaucoup moins sensible à l’insuline, entraînant une hyperglycémie permanente. Si la génétique a été pointée du doigt, notamment parce qu’un enfant de parents diabétiques a davantage de risques de déclarer la maladie, les facteurs environnementaux sont également mis en cause.
Ainsi, des chercheurs de l’université de Grenade (Espagne) ont étudié l’impact des pesticides sur ce trouble du métabolisme du glucose. Et d’après leurs recherches, il pourrait y avoir un lien avec certains d’entre eux.
Dans certaines cultures, les pesticides sont épandus massivement. La technique n'a rien de nouveau et déjà par le passé, certains produits ont été utilisés à foison, ce qui explique que certains composés, interdits depuis des années, sont encore présents dans le sol... et dans le sang.
Dans certaines cultures, les pesticides sont épandus massivement. La technique n'a rien de nouveau et déjà par le passé, certains produits ont été utilisés à foison, ce qui explique que certains composés, interdits depuis des années, sont encore présents dans le sol... et dans le sang. © Wisconsin Department of Natural Resources, Flickr, cc by nd 2.0
Le DDT et le lindane, sources de diabète
Une fois dans l’organisme, un certain nombre de substances chimiques perturbent les systèmes endocriniens des individus, et notamment la voie de signalisation des œstrogènes. Les auteurs de ce travail publié dansEnvironmental Research ont tenté d’estimer l’impact de trois pesticides organochlorés et de trois membres de la famille des PCB sur le développement du diabète de type 2.
Ainsi, les concentrations de ces différents produits ou leurs métabolites ont été examinées dans le tissu adipeux de 386 patients. Quel que soit l’âge, le genre ou le poids, ceux présentant les taux de DDE (dérivé du fameux insecticide DDT) les plus élevés avaient environ quatre fois plus de risque de déclarer le diabète insulinorésistant. Pour les personnes en surpoids, le lindane semblait aussi augmenter les risques.
Les pesticides pour expliquer le lien entre obésité et diabète
Si un lien entre les événements pourrait avoir été établi, les scientifiques ignorent encore les mécanismes physiologiques sous-jacents. Certains émettent l’hypothèse que ces pesticides, en venant activer les récepteurs aux œstrogènes, déclenchent une réponse immunitaire de l’organisme dirigée contre des acteurs du métabolisme glucidique.
Du point de vue des auteurs en revanche, voilà peut-être une explication au fait que le diabète soit en lien avec l’obésité. La graisse étant un tissu capable de retenir des substances toxiques avalées, inhalées ou absorbées par la peau, les personnes en surpoids pourraient stocker davantage de composés néfastes facilitant l’apparition du diabète.
Il est tout de même intéressant de remarquer que les deux produits incriminés sont interdits sur le territoire espagnol, là où a été menée l’étude, depuis plusieurs décennies, ce qui n’empêche pas les patients testés d’en présenter toujours des traces dans le sang. Le DDT a été banni en 1972, le lindane en 1991. D’ailleurs, une étude récente menée sur ce dernier polluant révèle que 15 ans après son interdiction en France, certains sols sont encore contaminés. Les mauvais souvenirs du passé n’ont pas fini de s’en prendre à notre santé…
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/diabate-de-type-2-un-lien-avec-certains-pesticides_45025/