Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

jeudi 14 février 2013

DIABÈTE: Hommes stressés, diabétiques en puissance?

Actualité publiée il y a 6 jours
Diabetic Medicine


Cette étude de l’Université of Göteborg (Suède) avertit les hommes : le stress permanent vous conduira au diabète de type 2. Ces conclusions publiées dans la revue Diabetic Medicine et présentées à la Conférence de l’American Stroke Association (AHA) montrent que plus longtemps le stress perdure, plus le risque de diabète est élevé.
Ces chercheurs ont suivi durant plus de 35 ans 6.828 hommes, examinés au départ de l’étude entre 1970 et 1973 alors qu'ils étaient alors âgés de 47 à 56 ans et sans antécédents de diabète, de maladie coronarienne ou antécédent d’accident vasculaire cérébral. 899 participants ont développé un diabète de type 2 pendant le suivi. Les auteurs ont évalué le stress au départ de l’étude par questionnaire sur une échelle de 6 points et sur la base de facteurs tels que l'irritation, l'anxiété et les troubles du sommeil. Au départ, 15,5% des hommes ont déclaré un stress permanent lié aux conditions de travail ou à leur vie personnelle.
Stress permanent, 45% de risque en plus : Les auteurs constatent que les participants ayant déclaré un stress permanent ont un risque significativement plus élevé de 45% de développer un diabète de type 2 (que les hommes qui n'ont déclaré aucun stress). Le lien entre stress et diabète reste statistiquement significatif, même après ajustement pour l'âge, le statut socioéconomique, l'inactivité physique, l'IMC, la pression artérielle systolique et la prise en compte des traitements médicamenteux.
Alors que le stress n'est pas reconnu comme un facteur évitable de diabète, conclut l’auteur principal, le Dr Masuma Novak, il est urgent de confirmer ce lien et de le prendre en compte dans les politiques de prévention du diabète.