Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

jeudi 14 février 2013

Diabète de type 2 : les recommandations de prise en charge évoluent

La Haute autorité de santé (HAS) a publié aujourd'hui ses recommandations sur la stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2. La metformine seule doit être prescrite en première intention.


Adapter l’objectif glycémique au profil de chaque patient, la Haute autorité de santé (HAS) et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont révélé ce matin leurs recommandations concernant la stratégie médicamenteuse pour un diabète de type 2. « Pour la plupart des diabétiques de type 2, l’objectif glycémique cible doit être inférieur ou égal à 7 % , précise la HAS.
Le Dr Grouchka, membre du collège de la HAS, a souligné que « cet objectif glycémique devait être personnalisé à chaque patient ». Le taux d’hémoglobine glyquée à atteindre évoluera au cours du temps. La HAS a mis en ligne sur son site internet un arbre décisionnel informatisé destiné aux médecins ainsi qu'une vidéo grand public reprenant les principaux messages de la recommandation.

La metformine en première intention

La HAS recommande de prescrire la metformine en monothérapie  en première intention. Si l’objectif glycémique n’est pas atteint, elle sera associée à la sulfamide en bithérapie. « L’insuline est le traitement de choix lorsque les traitement oraux et non insuliniques ne permettent pas d’atteindre l’objectif glycémique », précise la HAS.  
Le Pr Hector Falcoff, professeur de médecine générale à Paris et coprésident du groupe de travail, souligne que la prise en charge d’un patient diabétique de type 2 repose sur « trois piliers » et que l’équilibre alimentaire ainsi qu’une activité physique régulière sont indispensables en plus de la stratégie médicamenteuse.
Faire perdre du poids à un patient peut aider à baisser la glycémie (près de 80 % des diabétiques sont en surpoids ou obèses). La HAS recommande de « pratiquer au moins deux heures et demie d’activité physique d’intensité modérée par semaine et conserver durablement les habitudes alimentaires ».
En France, 2,7 millions de personnes étaient traitées par médicament pour un diabète de type 2, en 2009.
http://www.santemagazine.fr/actualite-diabete-de-type-2-les-recommandations-de-prise-en-charge-evoluent-49275.html