Rechercher dans ce blog

Translate

mardi 5 février 2013

371 MILLIONS DE DIABETIQUES


alt
Si la zone Caraïbe est particulièrement touchée par le diabète, elle n’est pas une exception géographique. Aucun pays  n’est totalement épargné et le diabète continue sa progression effrénée. Quels sont les pays les plus touchés ?
La FID (Fédération Internationale du Diabète) a publié son nouvel Atlas 2012 du Diabète. Ses estimations sont alarmantes. Non seulement « l’épidémie de diabète » n’est pas enrayée mais elle continue de progresser rapidement. Selon ses données, c’est La Chine, l’Inde, les Etats-Unis, le Brésil et la Russie qui sont les 5 pays les plus atteints par le diabète – il faut dire aussi que ce sont les pays les plus peuplés. 371 millions de personnes sont diabétiques à travers le monde ce qui représente plus que la totalité de la population européenne !
En comparaison de la population les îles du Pacifique ont le pourcentage de diabétique le plus élevé du monde, c’est aussi dans ces îles que l’on trouve le plus d’obèses en pourcentage de la population générale. Or, l’obésité est un des principaux facteurs de risque de diabète.
@ Les Caraïbes dans l'oeil du cyclone
C’est en Amérique du Nord et Caraïbes que la prévalence du diabète est la plus élevée :  10,5% de la population ( juste après la zone Afrique du nord et Moyen-Orient : 10,9% de la population)
Pire, dans certains cas le diabète devient la norme et non l’exception. Dans certaines régions du Moyen-Orient par exemple, plus de la moitié des adultes après 45 ans est diabétique.
Le diabète est directement responsable de la mort  de 4,8 millions de personnes en 2012 dans le monde - une personne décède toute les 7 secondes à cause du diabète. Et l’on observe que la moitié des décès concerne des personnes de moins de 60 ans.
On a aussi découvert que le diabète de type 2 (le plus répandu et encore appelé diabète de l’adulte) atteint des personnes de plus en plus jeunes à travers le monde.
D’après les estimations de la FID, la moitié des diabétiques ne sont pas diagnostiqués. Ainsi, 187 millions de personnes ne savent toujours pas qu’elles sont malades car le diabète est silencieux. Il ne prévient pas et les signes cliniques sont quasi-inexistants. On peut être diabétique pendant des années sans le savoir mais la maladie progresse sournoisement.
Du point de vue économique, le diabète coûterait de plus en plus cher. La FID estime que 471 milliards de dollar – minimum-ont été dépensés en 2012 dans le monde pourles soins apportés aux diabétiques.
http://caraibesante.com/index.php?option=com_content&view=article&id=231:diabete-mondial&catid=38:actualite&Itemid=57