samedi 11 août 2012

Une étude fait un lien entre le diabète, le contrôle de la glycémie et la fonction cognitive chez les adultes âgés


Patricia Nicholson
femmesensante.ca
mar., 10 juil. 2012 15:05 CDT
Une nouvelle étude laisse croire que le diabète est non seulement un facteur de risque possible de déclin cognitif, mais la gravité du diabète pourrait jouer un rôle aussi. 
Des chercheurs à l'University of California à San Francisco et au San Francisco VA Medical Center ont mené une étude auprès de 3 069 adultes âgés (moyenne d'âge de 74 ans). Au début de l'étude, 717 personnes avaient le diabète et 150 autres ont développé la maladie au cours des neuf années de l'étude. Aucun des participants ne souffrait de démence, et tous ont subi des tests cognitifs au début de l'étude et de nouveau à intervalles réguliers durant la période de suivi.

Les participants qui avaient le diabète dès le début de l'étude ont obtenu des scores plus faibles aux tests cognitifs, comparativement au reste du groupe. Leurs scores ont également baissé de façon plus marquée que ceux des personnes ne souffrant pas de diabète au cours de l'étude. Il n'y avait toutefois aucune différence significative entre les scores des personnes présentant un nouveau cas de diabète et les personnes n'ayant pas le diabète.

Les chercheurs ont également constaté que les personnes dont les tests de la glycémie indiquaient que le diabète n'était pas bien maîtrisé avaient des scores cognitifs moyens plus faibles.

Ces résultats laissent croire que le diabète pourrait être lié à l'affaiblissement des compétences cognitives et au déclin cognitif chez les adultes âgés. Ils semblent aussi indiquer que la durée du diabète et le contrôle de la glycémie pourraient être des facteurs en ce qui concerne le déclin cognitif.

Cette étude a été publiée le 18 juin 2012 dans les Archives of Neurology
http://fr.sott.net/articles/show/8697-Une-etude-fait-un-lien-entre-le-diabete-le-controle-de-la-glycemie-et-la-fonction-cognitive-chez-les-adultes-ages