Rechercher dans ce blog

Translate

mercredi 8 août 2012

Le fonio, une solution au diabète ?


Le Dr Djibril Traoré, chercheur à l’Institut de technologie alimentaire, a présenté ses recherches dans sa communication « Le fonio pour une prévention du diabète ? Le rôle potentiel de ses extraits contre les infections et le cancer ». Selon des recherches effectuées en laboratoire par son équipe, le fonio, céréale ouest-africaine, pourrait être une solution à plusieurs maladies, tel le diabète, mais aussi le cancer et le sida. Bien que le diabète soit une maladie dont on parle peu, en 2004, il y avait 143.000 personnes qui en souffraient au Sénégal, selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms). Ce chiffre pourrait augmenter de 2 à 3 fois avant 2030. 
Dans le but d’inverser cette tendance, le Dr. Traoré s’est intéressé au rôle de la nutrition dans le diabète. Il a étudié le fonio, une plante aux propriétés intéressantes, qui n’avaient pas été exhaustivement recherchées auparavant. Le fonio contient, entre autres, des acides sulfuriques qui concentrent l’insuline, une hormone faisant défaut aux diabétiques. Cette plante est également riche en chrome qui active l’insuline dans le corps humain.
Des recherches effectuées sur des rongeurs ont révélé de bons résultats, notamment la réduction de plusieurs aspects du diabète et des complications liées à l’obésité, une des causes du diabète. Ces études ont également démontré les propriétés anti-inflammatoires et probiotiques de la céréale, qui pourraient remplacer, jusqu’à un certain point, un traitement antibiotique. Sa concentration en beta-glucans contrôle aussi le glucose et a des propriétés immunitaires, une caractéristique intéressante pour la lutte contre le sida.
Il importe, toutefois, de nuancer ces découvertes, car il est encore impossible, à ce stade, de savoir si le fonio aurait le même effet préventif ou curatif chez des sujets humains. Même si c’est le cas, le fonio n’est pas très répandu au Sénégal, contrairement à plusieurs autres pays d’Afrique de l’Ouest. Cette plante est, pourtant, nutritive et elle croît rapidement dans des environnements arides. Sa production et sa consommation devraient faire l’objet d’études spécifiques au pays. La piste de l’effet du fonio pour le traitement de plusieurs maladies est, cependant, lancée et l’opportunité de faire des recherches sur des humains est ouverte.
http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=17986%3Ale-fonio-une-solution-au-diabete-&catid=140%3Aactualites&Itemi