Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

samedi 11 août 2012

Le diabete touche de plus en plus de jeune


Ces dix dernières années, l'hôpital universitaire de Bâle a enregistré une hausse de 200% du nombre de patients de moins 25 ans qui souffrent du diabète.

storybild

Le manque de sport ainsi qu'une alimentation trop grasse et trop sucrée contribuent au développement du diabète de type 2. (photo: keystone)
Les spécialistes de l'hôpital universitaire de Bâle tirent la sonnette d'alarme. A Bâle, ainsi que partout ailleurs en Suisse, le nombre de nouveaux cas de diabète ne cesse d'augmenter. «L'augmentation est très alarmante», s'inquiète Marc Donath, professeur et médecin-chef en endocrinologie et diabétologie à l'hôpital universitaire de Bâle.
Durant les dix dernières années, l'établissement a enregistré 40% de patients en plus. Pour les jeunes de moins de 25 ans, ce taux s'élève même à 200%. De manière générale, l'âge auquel cette maladie est découverte diminue continuellement.
Obésité et diabète
«Le surpoids reste la cause principale du diabète. Si l'on considère l'ensemble des facteurs, on constate que le nombre d'heures passées devant la télé ou devant l'ordinateur sont étroitement liées à l'obésité», constate Marc Donath. Une alimentation peu équilibrée ainsi qu'un manque d'activité physique favorisent le développement du diabète de type 2.
Souvent, un changement de style de vie suffit pour améliorer l'état de santé des patients et faire baisser leur taux d'insuline. «Nous conseillons de faire du sport au moins trois fois par semaine, de bouger le plus possible dans notre quotidien et de favoriser une alimentation saine», a expliqué l'expert à la«BaslerZeitung».
En ce qui concerne le type 1, également en augmentation en Suisse, il peut uniquement se faire soigner par des piqures quotidiennes d'insuline. Ce diabète ne dépend en revanche pas du style de vie des patients. Même une personne en très bonne santé peut le contracter.