mardi 21 août 2012

LA GLYCÉMIE, C’EST QUOI ?


Le sucre est le carburant de notre organisme. Sous forme de glucose, il est véhiculé par le sang jusqu'aux différents organes. Son rôle: donner à nos cellules l’énergie nécessaire à leur fonctionnement.

Pourquoi est-il important de surveiller le taux de sucre présent dans le sang ?
La glycémie, c’est quoi ?









Glycémie trop basse ou trop élevée

La glycémie correspond au taux de glucose (sucre) présent dans notre sang.
A jeun, la valeur normale de la glycémie est de 0,8 à 1 gramme par litre de sang.
On parle d'hypoglycémie lorsque le taux de sucre dans le sang est trop faible, et d'hyperglycémie lorsqu'il est trop élevé.
Le diabète se définit par une glycémie supérieure à 1,26 g/l.





Hypo ou hyperglycémie: comment réagir ?

Un taux de glycémie trop élevé ou trop faible peut entraîner des complications.

Dans les deux cas, une réaction rapide est indispensable.
  • Votre taux de glycémie est trop bas ?

    Les symptômes de l'hypoglycémie sont nombreux :
     transpiration abondante, fatigue soudaine, vertige, pâleur, palpitations, troubles de la concentration et de la vue, jusqu’à la perte de connaissance.
    Ces symptômes disparaissent rapidement après l’absorbation de sucre : un demi verre d'une boisson sucrée (non light) ou deux morceaux de sucre.
    Une nouvelle mesure de la glycémie quinze minutes après la prise de sucre permet de vérifier que votre taux de sucre est redevenu normal.
    Chez les diabétiques, une hypoglycémie peut par exemple se déclarer après injection d'une dose inappropriée d'insuline, en cas de trop longue période sans prendre un repas ou une collation ou après un effort physique plus intense que d'habitude. En cas d'hypoglycémie sévère chez un diabétique, entraînant une perte de connaissance, avaler du sucre peut ne plus être possible. Son entourage devra alors lui injecter du glucagon, une hormone hyperglycémiante.
  • Votre taux de glycémie est trop haut ?

    Prudence ! 
    L’hyperglycémie chronique signale l'existence d'un diabète. 

    Cette maladie chronique apparaît lorsque le pancréas ne sécrète plus d’insuline (diabète de type 1), ou plus assez d'insuline (diabète de type 2), mais aussi parce que, en cas de diabète de type 2, l'organisme n'y répond plus correctement, il devient résistant à l'insuline.

    L’insuline est une hormone qui permet en effet l’assimilation du glucose par le foie et les muscles, et donc, son élimination du sang

Diabète et régulation de la glycémie

S’il peut être traité par des médicaments hypoglycémiants ou par des injections d’insuline, le diabète impose un contrôle régulier et fréquent de la glycémie.
Il ne doit pas être pris à la légère. Sans traitement ni surveillance médicale, les risques de problèmes cardiovasculaires, de cécité et de complications neurologiques ou rénales sont réels à long terme.
L'hyperglycémie modérée ne provoque pas de symptômes. C'est pourquoi la moitié des diabètiques s'ignorent. Glycémies élevées, soif permanente, besoin d'uriner continuel et perte de poids sont les symptômes les plus fréquents. Dans les cas les plus graves, une augmentation importante de sucre peut provoquer un coma.
Si vous souffrez de diabète, il est également important d'adapter votre style de vie :
  • Optez pour une alimentation saine et équilibrée: privilégiez les fibres et limitez les sucres et les graisses.
  • Faites de l’exercice. Vous n’êtes pas un grand sportif? Une marche quotidienne de 30 minutes suffit!
  • Modérez votre consommation d’alcool.