Rechercher dans ce blog

Chargement...

Translate

jeudi 7 juin 2012

Les diabétiques en campagne d'information

1 personne dans le monde meurt du diabète toutes les 8 secondes. La mobilisation est donc urgente.
Cette semaine, la plus grande fédération de patients atteints de diabète, l'Association Française des Diabétiques, se mobilise en initiant la Première Semaine Nationale de Prévention du Diabète. Sur le plan local, plusieurs manifestations sont prévues à Nice et à Grasse.

 La France compte 3,5 millions de personnes touchées.

La France compte 3,5 millions de personnes touchées mais, si rien n'est fait, c'est une personne sur 10 qui sera atteinte dans 15 ans ! La priorité est claire : ralentir le développement de la maladie et éviter que de nouveaux cas apparaissent par la prévention.
Partout en France les patients bénévoles de l'AFD iront à la rencontre du public pour informer et sensibiliser.

À Nice :
Place Masséna, Espace Jacques Médecin Mercredi 6 Juin de 14 h à 18h
Maison des Associations Nice-Est, 50 Bd Saint Roch, Nice Jeudi 7 Juin de 14h30 à 16h30
Promenade des Anglais (Face Jardin Albert 1er, Monument du Centenaire) Samedi 9 Juin de 10h à 17h
À Grasse :
Le Kiosque, Cours Honoré Cresp Dimanche 10 Juin de 10h à 18h.

Tout le programme sur le site Contre le diabète.

Qu'est ce que le diabète ?

Le diabète se caractérise par un taux de sucre trop élevé dans le sang : une hyperglycémie liée à un mauvais fonctionnement du pancréas.
Non dépisté ou mal contrôlé, le diabète détériore le fonctionnement des organes vitaux et entraîne de graves problèmes de santé : cécité, insuffisance rénale, maladies cardio-vasculaires ou amputation.
Le sucre corrode les parois des vaisseaux sanguins qui nourrissent tous les tissus en oxygène et en éléments nutritifs. Sans prise en charge, les conséquences du diabète participent à diminuer l’espérance de vie.
Aujourd’hui 3,5 millions de Français en sont atteints.

Son origine est souvent génétique. La présence de personnes diabétiques dans le cercle familial proche prédispose à la maladie et doit inciter à effectuer des dépistages réguliers. Le diabète a également des causes environnementales et culturelles. Des habitudes alimentaires trop riches ou déséquilibrées accentuent le risque. Le surpoids et l’obésité sont des facteurs aggravants de la maladie, car ils sont responsables de l’insulinorésistance, à plus forte raison si toute activité physique est absente.

1.26 g/l à jeun
Un diabète est avéré lorsqu’à deux reprises le taux de sucre dans le sang est supérieur ou égal à 1,26 g/l.
Définition du diabète selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Deux formes de diabète

 

Le diabète de type 1 est une forme immédiatement diagnostiquée
Elle se manifeste souvent dès le plus jeune âge. Le pancréas est dans l’impossibilité totale de fournir l’insuline, l’hormone qui régule l’utilisation du sucre par le corps. L’injection d’insuline est nécessaire à la vie des malades.

Le diabète de type 2, un diabète qui vit caché
Le diabète de type 2 est la forme la plus répandue et la plus insidieuse de la maladie. La production d’insuline du pancréas est défaillante (carence en insuline). Le taux de sucre dans le sang est irrégulier. Les conséquences de ce dysfonctionnement peuvent passer inaperçues. En France, 700 000 personnes ignorent leur diabète. Il apparaît à l’âge mûr, généralement à partir de 40 ans et lors de la vieillesse.
Son origine est souvent génétique. La présence de personnes diabétiques dans le cercle familial proche prédispose à la maladie et doit inciter à effectuer des dépistages réguliers. Le diabète a également des causes environnementales et culturelles. Des habitudes alimentaires trop riches ou déséquilibrées accentuent le risque. Le surpoids et l’obésité sont des facteurs aggravants de la maladie, car ils sont responsables de l’insulinorésistance, à plus forte raison si toute activité physique est absente.

Des chiffres alarmants

Le diabète est un enjeu majeur pour nos sociétés :
1 personne dans le monde meurt du diabète toutes les 8 s.
Le diabète est un mal qui s’étend de plus en plus en France, on parle d’épidémie silencieuse :
3 millions de personnes sont touchées,
400 nouveaux cas apparaissent chaque jour,
700 000 français sont des diabétiques qui s’ignorent, avec des conséquences dramatiques,
Si rien n’est fait, 1 français sur 10 sera touché d’ici 15 ans.


Le diabète est un facteur de destruction irréversible de la santé :
1ère cause d’amputations (hors accidents) avec 10 000 cas par an en France,
2e cause d’accidents cardio-vasculaires,
25% des cas de maladies détruisant les reins lui sont imputables,
1ère cause de cécité après 65 ans, plus de 1 000 cas par an.

Conseils pour se protéger

Ne pas oublier les frutis et légumes chaque jour


Les résultats d’un essai scientifique ont montré que chez les personnes ayant modifié leur hygiène de vie, l’apparition du diabète baissait de près de 60%.

CONSEILS ALIMENTATION
Une bonne alimentation repose, en premier lieu, sur des principes diététiques très simples :

- Faire 3 repas par jour et manger à heures régulières. Cela permet de mieux gérer sa faim et d’éviter les « fringales », sources de grignotage.
- Limiter la consommation de produits sucrés et d’aliments très gras. Privilégier les matières grasses de bonne qualité.
- Consommer à chaque repas : des fruits et des légumes, des aliments protidiques, des féculents, des laitages, de l’eau, dans des proportions adaptées.

 CONSEILS ACTIVITÉ PHYSIQUE
 
Activité physique n’est pas synonyme de sport !
Quelques exemples : marcher rapidement, monter des escaliers, faire le ménage, jardiner,
aller chercher les enfants à l’école à pied, faire une balade en famille, aller chercher le pain à vélo plutôt qu’en voiture…
L’équivalent d’au moins 30 minutes de marche rapide par jour permet de diminuer le risque de développer un diabète de type 2.