mardi 3 avril 2012

Soigner le diabète à l'aide de plantes hypoglycémiantes


Le diabète est un trouble du métabolisme caractérisé par un taux élevé de glucose dans le sang, dû à une insuffisance d'insuline.
Le diabète est un terme générique qui désigne un ensemble de situations médicales dans lesquelles des substances utiles (le glucose) restent inutilisées, s’accumulent dans le sang (hyperglycémie), puis traversent les systèmes sanguins sanguin et rénal pour passer dans les urines (glycosurie).

Il y a deux formes de diabètes à savoir :

-le diabète sucré, qui est caractérisé par une augmentation de la glycémie (taux de glucose dans le sang) avec présence de sucre dans les urines. Il est dû soit à une sécrétion insuffisante d’insuline par le pancréas soit à un trouble d’utilisation du glucose, sans défaut d’insuline.

-le diabète insipide, qui se manifeste par une diurèse (débit d’urine) très importante et immuable, quels que soit les apports hydriques. Il est dû à l’absence de sécrétion d’hormone antidiurétique (A.D.H).

Le premier type de diabète est traité par l’administration d’insuline, le second, par l’administration d’A.D.H.
En fait, le diabète est un trouble du métabolisme des hydrates de carbone (glucides), dû à un manque d’insuline. Cette hormone est produite dans le pancréas et permet au glucose de passer à l’intérieur des cellules pour être métabolisé.

Le métabolisme est l’ensemble des réactions biochimiques qui se produisent au sein de la matière vivante et par lesquelles certaines substances s’élaborent (anabolisme) ou se dégradent en libérant de l’énergie (catabolisme).

Parmi les plantes médicinales qui peuvent constituer un complément dans le traitement du diabète, voire renforcer l’action du traitement antidiabétique ou même remplacer les médicaments antidiabétiques oraux, figurent :

-l’ail : normalise le taux de glucose dans le sang (cru ou en décoction de gousses d’ail)
-la pervenche : réduit le glucose et a un léger effet hypoglycémiant (décoction de feuilles)
- la myrtille : apporte de la glucoquinine à l’action hypoglycémiante (infusion de feuilles)
-l’artichaut : contient de l’inuline, hypoglycémiant
-le chou : fait baisser le taux de glucose dans le sang (jus de chou)
-la petite centaurée : hypoglycémiante et tonique stomacale (infusion de sommités fleuries)
-le chardon bénit : réduit le taux de glucose (infusion ou décoction de feuilles)
-le haricot vert : contient de l’arginine qui est un acide aminé qui fait baisser le taux de glucose dans le sang (décoction de gousses)
-la galéga : antidiabétique (infusion de feuilles et de fleurs sèches)
-la sauge : hypoglycémiante (infusion de feuilles)
-la bardane : contient de l’inuline qui est un hydrate de carbone (infusion ou macération de racine)
-le sceau de Salomon : diurétique et hypoglycémiant (décoction de rhizome)
-la cannelle : maintient le taux de glucose à la normale (infusion)

Ces plantes susnommées sont en majorité des plantes hypoglycémiantes (myrtille, artichaut, chou, petite centaurée, chardon bénit, haricot, sauge, sceau de Salomon), c’est-à-dire qui diminuent le taux de glucose dans le sang. Afin que le traitement antidiabétique soit efficace et afin qu’il ne puisse présenter aucun danger au diabétique, il est nécessaire d’effectuer des contrôles périodiques du taux de glucose dans le sang.

http://manoela-azaria-randriamasy.suite101.fr/soigner-le-diabete-a-laide-de-plantes-hypoglycemiantes-a34082