Rechercher dans ce blog

Translate

lundi 27 février 2012

Bien vivre son diabète

Agir au quotidien pour bien vivre son diabète n’est pas chose facile. Cependant, une bonne hygiène de vie et quelques conseils fondamentaux vous aideront à mieux vivre votre diabète…
Quelques efforts seront nécessaires pour diminuer le taux de sucre dans le sang. Les études scientifiques sont formelles : au début d’un diabète de type 2, un bon équilibre alimentaire et une activité physique régulière peuvent empêcher la maladie d’évoluer, de même pour les médicaments.
Il faut savoir que l’obésité multiplie le risque de diabète par 4. L’obésité augmente également le risque de souffrir de maladies cardiovasculaires : risque d’hypertension artérielle et d’excès de cholestérol…

Les premiers conseils

  • Manger au minimum 5 fruits et légumes par jour
  • Manger moins de produits sucrés
  • Diminuer les graisses et les fritures
  • Diminuer la consommation d’alcool
  • Marche rapide au moins 30 min/jour
  • Arrêter le tabac

L’alimentation au quotidien

L’alimentation idéale est l’alimentation méditerranéenne, centrée sur les fruits et les légumes, les glucides lents, les légumineuses, l’huile d’olive ou de colza.
Les poissons gras ont leur importance car ils contiennent des acides gras Oméga 3 qui vont participer à la fluidité des membranes cellulaires. En augmentant la fluidité membranaire, le glucose peut franchir la membrane de la cellule pour être transformé en énergie. Cette voie secondaire est d’autant plus précieuse chez le diabétique dont les récepteurs à l’insuline sont souvent défaillants.

L’activité physique au quotidien

Parallèlement à l’hygiène alimentaire, il est impératif de pratiquer une activité physique régulière (marche, vélo, natation, gymnastique), car les exercices physiques font diminuer le taux de sucre dans le sang, et donc la glycémie ! Ils diminuent également les concentrations de graisses dans le sang (triglycérides par exemple) et favorise la perte de poids !
Si le sport améliore la glycémie et prévient les complications du diabète, on peut dire qu’il fait partie intégrante du traitement ;)
L’objectif est d’atteindre 30 minutes d’exercices physiques, 2 à 3 fois par semaine. Pour cela, la marche rapide est un très bon début, utilisez les escaliers, faites du jardinage…

Risque d’hypoglycémie

Si la personne diabétique suit un traitement pour diminuer son taux de sucre, il peut se retrouver en situation d’hypoglycémie après un effort sportif intense, car ses besoins énergétiques sont plus grands et sa glycémie baisse naturellement. Il faudra alors anticiper les variations en sucre pendant l’effort, et s’y préparer.
De même pour un repas retardé ou un repas sauté, cela ne pardonne pas : peut entraîner une forte hypoglycémie du fait que le dosage en insuline n’est plus adapté.



 


Les nutriments utiles au quotidien

Chrome :

Le chrome intervient dans la régulation et le métabolisme du sucre sanguin, améliore la qualité du cholestérol (augmentation du bon cholestérol HDL), et facilite la perte de poids.

Oméga-3 :

La consommation d’Oméga 3 d’origine végétale et marine permet d’augmenter la fluidité membranaire (expliquée ci-dessus avec les poissons gras) et de diminuer les phénomènes inflammatoires… En complément d’une alimentation de type méditerranéenne.

Vitamine B1 :

L’homme ne peut synthétiser la vitamine B1 (thiamine), elle doit donc être apportée par l’alimentation : végétaux ou protéines animales. Elle prévient les complications du diabète (hausse du « mauvais » cholestérol et des triglycérides), réduit le vieillissement par glycation*, prévient et traite l’intoxication au plomb (endommage le foie et les reins), et améliore l’insuffisance cardiaque.

*Qu’est ce que la Glycation ?

La glycation des protéines est une réaction entre un sucre (glucide) et une protéine qui a des conséquences dans tout l’organisme. Les principales complications sont une surproduction de radicaux libres (qui viennent détruire les protéines et les lipides) et l’apparition d’inflammations chroniques. De nombreux phénomènes de dégénérescence et de vieillissement accélérés découlent directement de la glycation : dégénérescence de la rétine (cécité), cataracte, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, insuffisance rénale…

Vitamine B3 :

La vitamine B3 (niacine) aide à réguler le métabolisme : améliorer les lipides sanguins (cholestérol, triglycérides), freine l’athérosclérose et réduit la mortalité cardiovasculaire.

Vitamines antioxydantes :

La vitamine A protège les cellules des radicaux libres, et donc de leur vieillissement. Les vitamines C et E (en association) stimulent le système immunitaire pour combattre les infections. Les flavonoïdes ont aussi des caractéristiques antioxydantes qui favorisent l’absorption de la vitamine C.

Zinc :

Stimule le système immunitaire et l’activité des protéines dans la cicatrisation.

http://www.aloemagazine.com/bien-vivre-son-diabete/?awt_l=MwG5l&awt_m=3VGPjSwXjr1gaFv